Quels sont les acteurs et les dispositifs de l’EEDD en France ?

Quels sont les acteurs et les dispositifs de l’EEDD en France ?

janvier 23, 2022 0 Par musa

L’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) est devenue aujourd’hui un enjeu majeur pour tous les citoyens français. Elle permet de sensibiliser les individus face à l’urgence climatique, la préservation de la biodiversité et la gestion des déchets. En France, plusieurs acteurs et dispositifs travaillent à la promotion de l’EEDD. Dans cet article, nous allons explorer les différents acteurs et dispositifs impliqués dans l’EEDD en France.

A lire en complément : L'éducation environnementale : Pourquoi c'est important

Acteurs institutionnels de l’EEDD:

Les acteurs institutionnels de l’EEDD sont nombreux en France. Le ministère de la Transition écologique et solidaire joue un rôle clé dans la promotion de l’EEDD. Il travaille en collaboration avec d’autres acteurs comme l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), l’ONF (Office national des forêts), l’IFREMER (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer), le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) et bien d’autres organismes publics. Ces acteurs sont responsables de la mise en place de différentes politiques publiques pour la promotion de l’EEDD.

A voir aussi : Comment intégrer l’EEDD dans les programmes scolaires ? La réponse ici !

 

Acteurs associatifs de l’EEDD:

En France, plusieurs associations à but non lucratif travaillent à la promotion de l’EEDD. Citons notamment l’Association nationale pour l’éducation à l’environnement et au développement durable, FNE (France Nature Environnement), WWF France, Greenpeace France, etc. Ces organisations proposent des activités éducatives, des projets de sensibilisation, des campagnes de mobilisation citoyenne et des projets de recherche pour la promotion de l’EEDD.

Dispositifs d’éducation à l’environnement et au développement durable:

En France, plusieurs dispositifs sont mis en place pour promouvoir l’EEDD : les chartes, les labels, les réseaux, etc. Les chartes ont pour but de définir les engagements des différents acteurs dans la promotion de l’EEDD. Les labels sont des certifications qui récompensent les organismes pour leur engagement dans l’EEDD. Les réseaux permettent de fédérer les différents acteurs de l’EEDD pour une meilleure coordination de leurs actions.

Formation à l’éducation à l’environnement et au développement durable :

La formation est un élément clé pour la promotion de l’EEDD. En France, plusieurs formations sont proposées : les formations universitaires (licences et masters spécialisés en EEDD), les formations continues (organisées par des organismes publics ou privés), les formations en ligne (MOOCs), etc. Ces formations permettent de sensibiliser les différents acteurs à l’EEDD et de développer leur expertise dans ce domaine.

Le financement de l’EEDD :

Le financement est un enjeu majeur pour la promotion de l’EEDD en France. Les différents acteurs financent l’EEDD via des subventions de l’État, des fonds européens, des mécènes, des partenariats avec des entreprises, etc. Le financement permet de mettre en place des projets concrets pour la promotion de l’EEDD.

 

En conclusion, l’EEDD est un enjeu majeur pour tous les citoyens français. En France, plusieurs acteurs et dispositifs travaillent à la promotion de l’EEDD : les acteurs institutionnels, les acteurs associatifs, les dispositifs d’éducation, la formation et le financement. La collaboration entre ces différents acteurs est essentielle pour une promotion réussie de l’EEDD en France. Il est important de continuer à sensibiliser les individus et à leur donner les moyens d’agir pour la protection de l’environnement.